PENSION DE FAMILLE L’OUSTAOU DE JANE

contact c.h.r.s jane pannier
Chef de service : Ruth Boonen
MAIL: oustaoudejane@janepannier.fr
  • LES RÉSIDENTES

    Ce service accueille des Femmes seules, isolées ou avec enfants dont la vie en logement autonome ne peut s’assumer sans soutien.
    Les raisons récurrentes de leur orientation à l’Oustaou de Jane sont un passé d’exclusion et de marginalisation, des échecs répétés dans des tentatives de vie en logement autonome et l’isolement.
    « Ne pas se sentir seule tout en ayant un chez soi »

  • VIE QUOTIDIENNE

    Un logement avec accompagnement social
    La pension de famille offre « un chez soi » que l’on peut « Habiter », s’approprier, auquel on peut s’attacher et où l’on peut recevoir l’autre. La durée illimitée du du titre d’occupation permet aux personnes d’élaborer sans pression leurs projets.
    La présence permanente d’un hôte les sécurise et leur permet de bénéficier d’un soutien dans leurs démarches.
    Le bâtiment comprend:
    – 26 logements T1bis dont 3 sont aménagés pour recevoir des personnes à mobilité réduite.
    – Une grande salle polyvalente.
    – Un jardin et une terrasse collective.

    La vie collective
    L’animateur propose des activités à l’intérieur (repas, sport, couture, karaoké… ) et à l’extérieur (randonnées, sorties culturelles… ) de la structure pour favoriser la convivialité, le soutien, le partage.

L’OUSTAOU DE JANE EN CHIFFRES

L’équipe pluridisciplinaire se compose d’une hôte responsable, 1 moniteur éducateur, 1 assistante sociale, 1 agent d’entretien.
En 2016, 30 personnes ont été accueillies : 24 femmes isolées et 3 familles monoparentales.
3 personnes ont accédé à un logement dont une mère avec son enfant.

TÉMOIGNAGE DE RÉSIDENTES

« L’équipe c’est comme ma famille … »
« Au début je voulais un appartement, mais avec mes problèmes de santé je préfère rester ici pour le moment »
« J’étais bien, ça m’a permis de partir du foyer pour me reconstruire, maintenant je suis prête à rechercher un logement… »
« J’ai besoin d’être entourée, de voir les autres résidentes, même si ce n’est pas tout le temps … »
« Dans cet appartement je me sens protégée, L’Oustaou de Jane ça a été ma bouée de sauvetage … Des fois je suis un peu perturbée, à chaque fois je vous croise, il y a toujours ce petit sourire qui me fait du bien … »